Crise d’angoisse aiguë : comment calmer une crise de panique ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Dans cet article, vous allez découvrir comment calmer une crise de panique. Ce moment se caractérise par une peur irraisonnée de mourir ou d’être la victime d’un grave danger imminent. La crise survient de manière soudaine.

Elle est très intense et peut durer de longues minutes, parfois même plusieurs heures. Il est possible d’agir pour calmer une crise de panique plus vite.

Crise d'angoisse aiguë : comment calmer une crise de panique ?

Comment arrêter une crise de panique ?

Les symptômes ressentis lors d’une crise de panique sont très impressionnants. En premier lieu l’impression d’une mort imminente ou d’un grand péril.

Mais aux peurs psychiques se rajoutent aussi des symptômes physiques, comme des difficultés à respirer, des tremblements, de la tétanie, des frissons, des palpitations, des vertiges…

Une crise d’angoisse aigüe est toujours ressentie comme longue, et le phénomène peut devenir chronique. Il est donc important de savoir calmer une crise de panique.

Il est difficile de raisonner dans une phase d’angoisse aigüe. Il est toutefois important de prendre conscience de son état, de ne pas le nier, et de comprendre que la sensation de danger nait de la crise et non de la réalité.

Ensuite, la solution pour calmer une crise de panique réside dans l’auto-hypnose. Il s’agit d’atteindre un état de conscience modifié.

Situé entre veille et sommeil, il demande de se concentrer sur un objectif précis, sans se laisser détourner par d’autres pensées ou quelconques autres signaux.

Cela calme déjà en soi. Mais l’effet est aussi bénéfique car en état de conscience modifiée, le cerveau est réceptif à des suggestions, pour modifier son ressenti et les émotions du moment.

Certaines personnes sont toutefois peu sensibles à l’hypnose, y compris au fait de devoir s’auto-hypnotiser.

Elles peuvent alors utiliser la respiration, utilisée aussi dans l’auto-hypnose, mais sans aller jusqu’à l’état de conscience modifiée.

Car lorsque le cerveau analyse une situation comme dangereuse, même si son interprétation est erronée, le corps réagit. Il se met en alerte, dans un mécanisme de survie. Toutefois, en cas de crise de panique, la réponse est inappropriée et excessive.

La respiration s’accélère jusqu’à l’hyperventilation. Le diaphragme se bloque, les maux se font ressentir, le stress s’accentue et se transforme jusqu’à la crise d’angoisse aigüe.

Respirer pour calmer une crise d’angoisse aigüe

Il est donc essentiel de contrôler sa respiration pendant un crise de respiration.

Pendant la crise, en hyperventilation, le rythme respiratoire s’accélère. Les flux d’oxygène et de Co2 sont déséquilibrés, car l’oxygène arrive en trop grande quantité. La solution consiste donc à rééquilibrer les flux d’air en circulation dans l’organisme.

Il faut pour cela augmenter le taux de Co2. Un moyen simple d’y parvenir est de respirer dans un sac, plusieurs fois. L’air enfermé se charge en Co2 et celui-ci est inhalé. Le bienfait est rapide, la respiration se calme peu à peu, comme les autres symptômes, et la crise passe.

Un moyen pour soulager une crise d’angoisse aigüe consiste à faire appel à un coach en respiration, pour apprendre des exercices respiratoires adaptés. Car on n’a pas toujours un sac en papier ou en plastique à disposition lorsque la crise survient.

Le coach en respiration s’attache à délivrer des exercices adaptés pour détendre le diaphragme et permettre aux flux de circuler normalement à nouveau. Le procédé est entièrement naturel. Il peut être pratiqué par tous.

Le coach en respiration explique les bons gestes, les bonnes postures et les techniques de respiration, qui sont ensuite faciles à refaire par soi-même.

La méthode présente un double intérêt puisque des exercices agissent de manière curative pendant une crise d’angoisse aigüe afin de la calmer, mais d’autres exercices peuvent être pratiqués pendant les périodes plus sereines, en prévention.


Lisez aussi:

Comment évacuer ses émotions grâce à l’écriture ?

Crise d’angoisse nocturne : comment se détendre le soir ?