Crise de panique: quelle solution pour s’en sortir?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Dans cet article, vous allez découvrir en quoi manger comfort food peut permettre de calmer des crises de panique. Elles surviennent de façon soudaine et très intense, faisant suite à une forte angoisse.

Une crise de panique montre une fragilité, une baisse de la confiance en soi, de l’estime de soi. Pour surmonter une telle crise d’angoisse, il est important de trouver du réconfort. C’est ce qu’est la comfort food, qui peut donc aider à surmonter une crise de panique.

Crise de panique : quelle solution pour sen sortir ? Manger comfort food

Manger comfort food, la solution face à une crise de panique

Une crise de panique est un moment durant lequel on perd pied, on se sent dépassé. L’impression de ne plus rien maîtriser surgit, de perdre le contrôle. Le processus est violent puisqu’il surgit brutalement, souvent sans prévenir et avec une intensité fulgurante.

Il est fréquent que le stress et l’angoisse s’accompagne d’un besoin de grignoter. C’est que la nourriture peut être réconfortante. A la manière de la madeleine de Proust.

Face à une angoisse aussi forte que celle ressentie lors d’une crise de panique, manger peut être une solution pour se calmer.

Il s’agit pour cela de manger un aliment plaisir, de la comfort food. Ce peut être un aliment fort apprécié, son plat préféré, une saveur qui rappelle un moment agréable…

Toutefois, la consommation doit rester raisonnée et ne pas être systématique. Car les excès restent préjudiciable, et un risque d’hyperphagie peut se présenter.

Manger mieux pour être moins sujet à l’angoisse

La comfort food est une solution pour apaiser ses accès de panique. Mais l’alimentation en général est un moyen de prévenir les crises d’angoisse.

Manger sain, varié et équilibré au quotidien permet de donner à son organisme toutes les ressources nécessaires à son bon fonctionnement.

Il reconstitue ainsi jour après jour les forces et l’énergie nécessaire pour se protéger des attaques de virus, de bactérie… Ce bien-être physique influe beaucoup sur le moral.

Se sentir physiquement en forme permet en effet de mieux résister au stress, d’arriver à prendre du recul sur les événements, de faire la part des choses.

Le contenu de l’assiette n’est pas le seul facteur influent. La façon de manger a aussi son importance. Manger trop vite est en effet mauvais pour la digestion, ce qui est la source de maux.

Manger plus lentement facilite la digestion, permet aux aliments de délivrer toutes leurs propriétés, et permet aussi de mieux respirer pendant le repas.

C’est là aussi un facteur essentiel contre les crises de panique. Car bien respirer permet d’oxygéner son corps et son cerveau.

Le diaphragme libre permet une excellente circulation des flux d’air et d’énergie. Le rythme normalisé de la respiration masse le corps de l’intérieur, le détend. Ce bien-être se ressent aussi sur l’état psychologique.

Les personnes sujettes aux crises de panique ont souvent un rythme respiratoire déréglé. Leur diaphragme est bloqué. Il leur est possible de régler leur souffle en sollicitant l’aide d’un coach en respiration.

Il délivre son savoir-faire à travers des exercices simples à réaliser et à reproduire seul, pour normaliser le souffle et faire cesser les crises de panique.


Lisez aussi:

Crise de panique nocturne: comment faire pour se calmer?

Faire du yoga pour éviter les cauchemars