Combien de temps dure une crise d’angoisse ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Dans cet article, vous allez découvrir combien de temps dure une crise d’angoisse. Le temps paraît toujours long lorsque l’on est dans la souffrance.

Pendant une crise d’angoisse, c’est un sentiment de grand danger et parfois même de mort imminente qui est ressenti. Le temps semble alors s’arrêter. Toutefois, la réalité est souvent tout autre.

Combien de temps dure une crise d'angoisse ?

Crise d’angoisse, le temps comme en suspens

Une crise d’angoisse peut survenir à tout moment. Un choc émotionnel soudain peut être un déclencheur. Mais l’événement peut être bien plus ancien, refoulé dans l’inconscient pour rejaillir soudainement.

Un stress chronique, une sourde angoisse qui ne se tait jamais tout à fait, peut aussi entrainer des crises d’angoisse.

Certains ne feront qu’une crise, comme un incident isolé, quand d’autres seront soumis à ce phénomène de manière plus régulière.

Si la cause des crises n’est pas toujours facilement identifiable, il en va de même pour leur durée. Des crises peuvent être très courtes, tandis que d’autres devront attendre plusieurs heures pour se calmer.

En moyenne, une crise dure 20 à 30 minutes (source : www.ameli.fr / https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/trouble-panique/symptomes-diagnostic-evolution)

Dans tous les cas, une crise d’angoisse est perçue comme un phénomène de longue durée.

La solution pour calmer une crise de panique rapidement

Quelle que soit sa durée réelle, il est important de pouvoir calmer une crise d’angoisse dans les plus brefs délais.

La crise d’angoisse entraine souvent des difficultés respiratoires. Pourtant, c’est bien grâce au souffle que la panique peut être stoppée plus rapidement.

Il s’agit de s’efforcer de garder un rythme respiratoire régulier et calme, loin de l’hyperventilation qui tend lors d’une crise de panique.

Car si respirer est vital, le rythme normal de la respiration aide aussi le corps et l’esprit à aller mieux par des propriétés apaisantes. Il détend au plus profond de son être par un massage interne bénéfique.

Dès que le souffle est contrôlé, l’effet se fait ressentir rapidement et arrive à stopper net une crise d’angoisse. Pour cela, le diaphragme être détendu. Il s’agit du muscle de la respiration.

Toutefois, faire des crises d’angoisses induit que le diaphragme est bloqué. La respiration est déréglée. Durant la crise, ce dérèglement s’accentue, menant à de l’hyperventilation. Il est donc important d’agir en amont pour débloquer le diaphragme.

Il faut aussi s’évertuer à faire des exercices respiratoires dès le début de la crise, pour en réduire la durée.

Pour cela, l’aide d’un coach en respiration est d’un grand secours. Professionnel spécialiste du souffle, il délivre des techniques simples pour débloquer rapidement le diaphragme. Le processus est entièrement naturel et peut donc être pratiqués par tous.

Les exercices peuvent en effet s’adapter à l’état de santé. Ils sont simples et donnent des effets instantanés.

L’accompagnement du coach en respiration permet de bien comprendre le processus et de bien se positionner. Les exercices sont faciles et rapide à appréhender et peuvent ensuite être refait en autonomie.

S’exercer régulièrement entre les crises permet de réduire rapidement leur durée. Pendant la crise, ils permettent aussi de se calmer très vite.


Lisez aussi:

Cauchemar : comment s’en débarrasser avec l’auto-hypnose ?

Comment bien respirer pour arrêter une crise d’angoisse ?