Mauvais rêve pendant la grossesse : comment se défendre ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Faire des mauvais rêves quand on est enceinte n’est jamais une partie de plaisir ! C’est pour cette raison qu’il faut vraiment comprendre d’où ces derniers peuvent venir. Mais pas de panique, nous allons tout vous expliquer !

Mauvais rêve pendant la grossesse : comment se défendre ?

Les différentes phases de cauchemar durant la grossesse

Il s’avère que les femmes enceintes peuvent faire des cauchemars. Mais il faut aussi savoir que cela peut se dérouler en trois phases bien distinctes :

  • Pendant le premier trimestre : c’est lors de la confirmation de la grossesse qu’une femme peut avoir des cauchemars. En d’autres termes, vous avez une image parfois trop idéale de votre bébé.
  • Le deuxième trimestre est également une phase durant laquelle vous aurez de nombreux cauchemars : vous aurez certainement des doutes quant au fait de pouvoir éduquer un enfant, par exemple.
  • Et comme vous devez certainement vous en douter les cauchemars arriveront à partir du troisième trimestre : ce sont surtout des peurs et des angoisses liées à l’accouchement. En effet, il s’agit d’une période très angoissante pour une femme.

Néanmoins, il ne faut pas s’inquiéter. En effet, il est courant que les femmes fassent des cauchemars. Mais si cela peut vous rassurer, vous pouvez parfaitement consulter un professionnel de santé.

Pourquoi les femmes enceinte font des mauvais rêves ?

Mais si vous avez peur de faire des cauchemars, sachez que vous n’êtes pas la seule. En effet, il est important de savoir que toutes les femmes enceintes, ou presque, en font. Et les raisons sont diverses et variées.

De manière générale, ses cauchemars interviennent quand une femme à des peurs ou des appréhensions par rapport à un événement.

Que ce soit le fait d’accoucher, le fait d’être maman ou encore le risque de faire une fausse couche, les cauchemars se nourrissent de ces peurs.

Notons également que les changements hormonaux y sont aussi pour beaucoup. En effet, les changements hormonaux permettent également aux femmes de faire des cauchemars puisque ces derniers dérèglent l’ordre psychologique.

Comment les réduire ou minimiser leur fréquence ?

Pour essayer de se défendre contre ces cauchemars, il est très important de faire de la relaxation et de la méditation. En effet, c’est l’un des meilleurs moyens qui existent à l’heure actuelle pour qu’une femme enceinte fasse le moins de cauchemars possible.

Il est également très important de se centrer sur soi-même. Pourquoi ? Tout simplement parce que cela vous permettra de ne pas penser à autre qu’à vous-même, ce qui est largement important pour une femme enceinte également.

Essayez aussi de vous déculpabiliser. Eh oui, vous êtes enceinte, il n’y a pas mort d’hommes, bien au contraire !

En conclusion il est normal de faire des cauchemars lorsqu’une femme est enceinte. Néanmoins, il est parfaitement possible que cette dernière se défendre comme ces derniers.

S’ils deviennent trop importants, il serait intéressant de consulter un hypnothérapeute, par exemple, pour connaître l’origine de ces derniers. Aussi, il est parfaitement possible de minimiser ces derniers comme nous l’avons vu.


Lisez aussi:

Le yoga pour stopper net une crise d’angoisse ?

Mauvaise alimentation et mauvais rêves pendant le ramadan