Crise d’angoisse nocturne : comment se détendre le soir ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Dans cet article, vous allez découvrir comment éviter les crises d’angoisses nocturne en arrivant à se détendre le soir.

En effet, des réveils impromptus liés à l’angoisse peuvent venir perturber le sommeil. Arriver à se détendre avant le coucher est essentiel pour limiter la survenance de crise d’angoisse la nuit.

Crise d'angoisse nocturne : comment se détendre le soir ?

Se préparer au sommeil pour éviter les crises d’angoisse la nuit

Le sommeil perturbé n’est pas réparateur. La fatigue reste présente au réveil, souvent au point de perturber la journée : migraines, manque de motivation, irritabilité… C’est ce que provoque les crises d’angoisse de nuit.

Si elles surviennent sans prévenir, il est tout de même possible d’agir pour les éviter. L’avant-coucher joue un rôle essentiel. Il doit être un moment de détente. Car se coucher moins stressé a une réelle incidence sur la qualité sur sommeil.

Pour cela, il est préférable de limiter la consommation des écrans. TV, tablettes, ordinateurs et smartphones sont connus pour retarder l’endormissement.

Mieux vaut donc se déconnecter un petit moment avant le coucher et trouver une autre occupation qui procure du plaisir, selon ses goûts personnels. Par exemple, un bain chaud peut aider à se relaxer le soir.

Cela détend les muscles et des senteurs agréables peuvent stimuler les sens. Pour les mélomanes, jouer d’un instrument ou écouter de la musique douce peut aussi aider à trouver l’apaisement. Les plus littéraires peuvent se plonger dans un bon livre…

L’important est d’évoluer dans un environnement calme, appelant à la sérénité. Mieux vaut aussi éviter les lumières trop crues et choisir plutôt un éclairage tamisé pour se préparer au sommeil.

Se coucher à heure fixe et trouver une routine du soir constitue aussi une solution pour éviter les crises d’angoisse nocturne.

Respirer, la solution pour se détendre avant de dormir

Inclure dans sa routine du soir, juste avant le coucher, des exercices de respiration est une solution efficace pour passer une bonne nuit de sommeil, sans subir une crise d’angoisse.

La respiration détend le corps de l’intérieur et apporte un mieux-être immédiat, propice à l’endormissement et à la quiétude.

Plus précisément, c’est le rythme régulier des poumons, insufflé par la diaphragme, qui soulage les tensions. Autrement dit, le rythme des inspirations/expirations.

Pour cela, le rythme doit tout de même être normalisé. Ce qui n’est pas le cas des personnes angoissés, qui plus est lorsqu’elles sont sujettes à faire des crises de panique.

Car sous l’effet du stress, de l’angoisse, de la peur et de tout autre choc émotionnel, la respiration est encline à se dérégler. Le diaphragme se bloque et c’est alors que les crises d’angoisse peuvent survenir.

Il est possible de régler son souffle pour retrouver cette harmonie intérieure. Pour cela, l’aide d’un coach en respiration est précieuse. Il est en mesure de proposer des exercices respiratoires anti-angoisse, adaptés à chacun.

Entièrement naturelles, les techniques respiratoires peuvent être pratiquées en totale autonomie. Facile à maîtriser, les exercices ne demandent que quelques minutes.

Il est facile de les intégrer à sa routine d’avant coucher pour trouver facilement le sommeil et ne plus être dérangé par des crises d’angoisse nocturnes.


Lisez aussi:

Crise d’angoisse aiguë : comment calmer une crise de panique ?

Crise de panique et fatigue : une souffrance intérieure